Mise à jour du 14 juillet 2012 sur les problèmes d'étanchéité.

L'obsolescence des sujets est un risque qui guette les blogueurs amateurs, dès lors que des nouveautés (qu'on ne peut pas suivre matériellement) supplantent les matériels présentés. Sony met sur le marché un TX20, qui doit nécessairement prendre la place du TX10, objet du présent article datant d'il y a exactement un an. A vrai dire, je ne relève aucune différence notable entre la fiche technique du TX20 et celle du TX10. Sony a-t-il voulu, simplement, donner un nouveau nom à son baroudeur vedette, victime d'accidents d'étanchéité ? En tout cas, ce TX20 est sensiblement plus cher que le TX10, toujours proposé.

Mais, à la suite d'une série concordante de témoignages sur les défauts d'étanchéité du TX5 et du TX10, je suis obligé de modérer mon jugement sur cet APN, remarquable par ailleurs. Et c'est dommage car ses nombreuses qualités le rendraient très recommandable s'il n'appartenait à la catégorie "baroudeur" ! Ce qu'on attend d'un appareil étanche, c'est qu'il soit... étanche, jusqu'à la profondeur prescrite. S'il ne tient pas cette promesse, la moindre des choses est que le fabricant en assure le remplacement ou le remboursement, même hors garantie, en vertu des règles sur les vices cachés.

Heureusement, on compte au moins un retour positif, au sujet d'un problème d'étanchéité d'un TX5, dont vient de me faire part Beebz (haut de la page 2 des commentaires). Voici son message. Il est encourageant.

"Je reviens vers vous pour annoncer que Sony est intervenu directement avec le service réclamation. ils me remplacent gratuitement mon TX-5 (qui n'était plus sous garantie depuis 5 mois) par un TX-20.
Voici le mail envoyé :

Bonjour Madame R.,

Votre e-mail auquel vous avez joint les documents concernant votre appareil photo numérique Sony DSC-TX5, m’a été transmis. Vous faites part de votre déception quant au fonctionnement de cet appareil. Vous souhaitez l’intervention de Sony France.

J’ai le plaisir de vous informer que Sony France a décidé de vous proposer le remplacement de votre appareil photo numérique DSC-TX5 par un appareil neuf équivalent, issu de la gamme actuelle, de référence DSC-TX20 de couleur rose. Je vous invite à découvrir ce produit sur le site Internet www.sony.fr ou bien directement auprès du réseau de distribution.

Cette décision exceptionnelle a été prise afin de vous remercier de votre confiance en tenant compte de la date d’achat votre appareil photo numérique DSC-TX5.

Dès que cela vous sera possible, je vous remercie de me faire part de votre décision par retour d’e-mail. Par ailleurs, si cette solution vous convient je vous invite à me confirmer l’adresse précise à laquelle vous souhaitez que le nouvel appareil photo numérique soit livré, ainsi qu’un numéro de téléphone permettant au transporteur de vous contacter pour sa livraison si besoin.

Je me permets de vous informer que ce nouvel appareil bénéficiera de la garantie constructeur Sony valable un an à compter de la date de livraison.

Je reste à votre disposition.

Bravo SONY et Merci beaucoup !"

Il reste à souhaiter qu'il ne s'agisse pas d'une "décision exceptionnelle"...

______________

Pour les vacances, d'été ou de neige, qui n'a envie d'un compact "baroudeur" ? Un de ces petits appareils qui peuvent (en principe) tomber d'un mètre cinquante sans dommage, manger du sable et plonger à cinq ou dix mètres sous l'eau ? Plusieurs marques en proposent, avec un look plus ou moins choc et des couleurs de parasols. Il ne faut pas en attendre des qualités universelles, comme celles de certains compacts haut de gamme, voire experts. Ces appareils sont avant tout destinés aux photos de plage, de vagues, de canyoning et de petite plongée. Et, pour cet usage, ils font merveille.

Leur principal défaut est une légère déficience de piqué. Cela tient à la nature de l'objectif, presque systématiquement un modèle périscopique : l'axe focal est vertical, avec un prisme en tête et le capteur en pied du boîtier, les lentilles du zoom jouant sur cet axe. On ne peut, dans ces conditions, obtenir les mêmes qualités qu'avec un objectif classique, à axe horizontal et diamètre confortable, qu'il est cependant difficile d'étanchéifier (on en rêve, Sony le fera-t-il ?). Pour le reste, on retrouve les options de la plupart des compacts, avec une vidéo HD 720 dans la plupart des cas et une Full HD 1080 sur quelques-uns.

TX10_technique

Il est tentant de choisir, comme je l'ai fait fin juin 2011, un Sony DSC-TX10, qui présente de nombreux avantages par rapport à la concurrence (voir ici le test du site "Les Numériques", à la sévérité proverbiale, et ici la page d'achat d'Amazon).

Le TX10 succède au TX5. Le principal avantage réside dans la richesse des modes proposés. On relève notamment un HDR géré par l'appareil lui même : trois photos, ou plus si nécessaire, sont prises avec des expositions différentes et combinées par le logiciel intégré. Apparemment, il s'agit d'une exclusivité (provisoire ?) de Sony, qui concerne aussi les hybrides Nex. Les reflex proposent généralement cette option en bracketing, mais les photos produites doivent être traitées ensuite avec un logiciel approprié. Là, dès que les conditions de lumière deviennent difficiles, le TX10 lance son HDR et produit une unique photo, dont la gamme dynamique est améliorée pour éclaircir les zones sombres et réduire les zones brûlées. La rapidité de rafale permet une quasi instantanéité.

On note également un mode d'arrière-plan flou, l'appareil réglant la profondeur de champ en conséquence. Cette option est d'autant plus exceptionnelle sur les compacts que leurs caractéristiques de taille empêchent pratiquement de réduire la profondeur de champ de façon significative. On remarque aussi un mode de portrait crépusculaire au flash, qui s'apparente à la "synchronisation en vitesse lente" des reflex. Le mode panoramique est assez efficace, mais on le trouve maintenant sur nombre de compacts. Plus original est le mode 3D, encore rare sur un appareil mono-objectif (mais uniquement possible en photo, pas en vidéo)...

sony_tx10

 L'objectif est un Carl Zeiss f:3.5-4.6/4.4-17.7 (24-100 mm en équivalent 24x36) à stabilisation optique. Il permet la macro à un centimètre. Si son piqué ne brille pas plus que celui des concurrents, l'excellent capteur Cmos Exmor de 16 Mpx y remédie bien. On relève que ce capteur est de format 1/2,3 (4:3), de 4,6 sur 6,2 mm, c'est à dire la plus petite taille existante. Normal, sur un appareil de ce type. Ce qui est moins classique, c'est qu'il présente la même résolution de 16 Mpx que les capteurs Exmor dont Sony équipe ses hybrides Nex 5N, capteurs de format APS-C, d'une taille sensiblement plus grande, de 15,7 sur 23,7 mm. Evidemment, on n'obtient cette résolution équivalente du TX10 que grâce à des photosites plus petits : 1,5 µm contre 4,8 µm pour le Nex. D'où un bruit plus menaçant.

Malheureusement, il semble que le logiciel intégré veuille trop en faire. Il effectue un lissage qui, dans les cas extrêmes, détériore plus la netteté qu'il ne l'améliore. Mais, avec de l'habitude, on peut limiter ce zèle par des réglages appropriés. Chaque fois que c'est possible, le choix de la sensibilité nominale (125 ISO), accessible par le mode "programme auto P", permet de réduire le bruit au minimum et donc le lissage. De toute façon, ce léger défaut n'apparaît que par fort agrandissement. Or la destination de l'appareil n'est pas de concurrencer les reflex experts sur ce créneau...

L'écran tactile, qui commande presque toutes les options, permet de fixer une zone de mise au point qui sera conservée quel que soit le cadrage. Il présente une définition de 921 600 points, très confortable pour visualiser ses photos et vidéos dans les meilleures conditions.

J'en finirai par la vidéo : elle est Full HD et le micro est stéréophonique. Malgré la proximité des deux entrées de son, l'effet stéréo est bien réel. La mise au point automatique (AF) suit naturellement le mouvement : la vieille culture vidéo de Sony garantit les meilleurs résultats. Il reste possible de prendre une photo pendant une séquence vidéo (les deux fonctions ont chacune leur bouton). En principe, la prise de photo est même automatique si un sourire passe dans le champ, lorsque la fonction de repérage des sourires a été activée (je ne l'ai pas vérifié).

Une visite guidée du TX10 sur le site de Sony, ici, complètera l'information.

TX10_face_arri_re

En conclusion, le Sony TX10 semble le meilleur de sa catégorie sur bien des points, si on excepte... les problèmes d'étanchéité signalés (ce qui est tout de même rédhibitoire, hélas). Cette étanchéité est annoncée jusqu'à cinq mètres de profondeur. Deux types de cartes sont admis : la SD classique ou la Memorystick des appareils Sony. La batterie peut paraître légèrement insuffisante, et elle n'est rechargeable que dans l'appareil. On aura donc intérêt, même si ce n'est pas indispensable, à acquérir un chargeur classique (9,95 € chez Amazon) et une batterie Sony de secours (de 13 à 20 € chez Amazon, prix évoluant en hausse ou en baisse de quelques euros selon les jours). Eviter les batteries génériques, parfois... trop grandes d'un millimètre. La richesse des options rend le TX10 presque universel d'emploi. Il n'encombre pas une poche. L'usage permanent de la dragonne est une précaution indispensable. Je présente dans cet article un échantillon de photos hors d'eau, certaines tout de même très mouillées. Faute des vacances prévues après l'achat, je n'ai pas essayé le TX10 en vraie plongée. Je suis tenté de dire : heureusement...

Seine_TX10__3_
La Seine et Notre-Dame, depuis le quai de Montebello.
Le piqué n'est pas si faible que certains le prétendent.

Seine_TX10__4_

DSC00299_crop_100_
... Et crop 100 % de l'image précédente, sans aucun post-traitement.

Seine_TX10__6_
Le pont de la Tournelle, vers l'île Saint-Louis, en HDR "natif".

Seine_TX10__9_
Sous le pont de Sully, en HDR.

Seine_TX10__7_
L'île Saint-Louis vue de la rive gauche, en mode panoramique.

Seine_TX10__1_
La rue de Bièvre (Vème) au 4 mm. Distorsions inhérentes au grand angle non corrigées.

Paris_nocturne_TX10__3_
Attention à la flaque...

Trocad_ro_TX10__3_Jeux d'eau du Trocadéro, en HDR.

Trocad_ro_TX10__4_

Trocad_ro_TX10__12_
Roller sportif dans les jardins du Trocadéro : obturation rapide et bonne rafale.

V_g_tation_TX10__1_
Au cœur du jet d'eau.

V_g_tation_TX10__11_
Les pieds dans l'eau.

V_g_tation_TX10__24_

V_g_tation_TX10__9_
Après la pluie.

Paris_nocturne_TX10__15_
Images parisiennes du crépuscule.

Paris_nocturne_TX10__1_

Bouton_retour_accueil_blog_CREMEBouton_remonter_page_CREME