Mis à jour le 10 mai 2012
(encadré final : le point sur sur le e-commerce).


Vendra-t-on encore du matériel photo en boutique, dans dix ans ?
La vente en ligne ne finira-t-elle pas par s'imposer ? Les statistiques favorables au "e-commerce" sont en telle évolution qu'il n'est même plus significatif de les présenter. Il est à prévoir que seules subsisteront les boutiques à forte valeur ajoutée dans des domaines pointus (Leica, par exemple) et celles installées dans des villes de province où l'esprit de proximité reste d'un usage précieux.

Achat_photo_en_ligne

Le commerce en ligne joue aujourd'hui le rôle qui fut celui de la Fnac dans les années 1970 : grâce à des marges inférieures à 5 %, lorsque le commerce traditionnel pratiquait plutôt 30 %, le célèbre label s'était imposé durablement, avait assaini le marché et fait le bonheur des consommateurs. On achetait à la Fnac, non seulement parce qu'on était sûr d'y profiter des prix les plus bas, mais parce qu'on y trouvait un service compétent et attentif. Devenue une chaîne de la grande distribution comme les autres, la Fnac affiche, au moins pour la photo, des prix largement non compétitifs, un service fatigué et fatigant, un catalogue Internet sous-traité et un SAV décourageant (ce qui ne me dissuade pas encore de rendre ma carte d'adhérent, renouvelée depuis quarante ans). Le meilleur rapport qualité-prix s'est déplacé vers le commerce en ligne.

SAV_des__missionsMais attention : l'achat sur Internet a les défauts de ses qualités. Il permet de profiter des prix les plus serrés, mais des disparités subsistent. Le SAV, facteur important de satisfaction ou de désillusion, est inégal. Le rapport humain, presque toujours par messages ou e-mail interposés, est faible à inexistant. On voit des incidents mineurs dégénérer en conflits sans issue. Les délais de livraison peuvent éprouver la patience. La circonspection est donc de rigueur.

Pour le domaine de la photo, je me suis constitué un petit annuaire d'adresses globalement recommandables. Les qualités sont celles qui m'intéressent : prix corrects, facilités de paiement et débit à l'expédition, réactivité des responsables, SAV sans trop de reproches connus, originalité et/ou richesse des catalogues, disponibilité des articles, rapidité et soin d'expédition, réputation sans taches.

Ce sujet s'appuie sur une solide expérience personnelle, recoupée sur le Net. Je ne prétends ni à l'objectivité parfaite (l'affect joue un rôle non négligeable), ni à l'exhaustivité (je mets à jour régulièrement), ni à la sûreté absolue du jugement (on trouvera toujours des avis contraires).

Je précise que je suis complètement désintéressé, que je n'ai ni actions ni intérêts dans aucun des sites que je présente, ni conflit avec quiconque.

 

Les adresses recommandables
Les intitulés comportent un lien direct vers le site ou, s'il est généraliste,
vers le domaine consacré à la photo.


Spécialistes photo

Digit Photo. Excellente réputation. Rubrique de commentaires des clients. Systématiquement au moindre prix. Facilités de paiement. Le catalogue est abondant, très riche d'APN, d'objectifs et de leurs accessoires. Une précision demandée sur le site reçoit une réponse dans les vingt-quatre heures. Ladp_copie recherche est facile. Il est clairement indiqué si l'objet est en stock. Lorsqu'il l'est, la commande part le jour même, sous emballage adéquat. Lorsqu'il ne l'est pas, on peut demander à être prévenu par mail de sa disponibilité. Les notices sont assez complètes, parfois trop succinctes, et elles proviennent du fabricant, ce qui n'est pas l'idéal mais suffit généralement. Comptes Tweeter et Facebook.

Digixo. Ce fournisseur a également bonne réputation. Mon expérience personnelle avec lui est courte mais positive (je lui ai acheté un Fuji X10 le 17 novembre 2011 et le suis de près depuis lors). Son affirmation selon laquelle il pratique les plus bas prix du marché est parfois à vérifier, mais il réagit assez vite aux remarques sur un produit trouvé moins cher ailleurs. SAV sans reproche connu. Intéressantes facilités header_logo2de paiement, en association avec Cetelem, moyennant une procédure classique. Possibilité, sous condition, de n'être débité qu'à réception (dont retrait en point-relais dans le IIème arrondissement de Paris, le jour même de la commande, avec paiement sur place). On peut être prévenu d'une disponibilité par mail. Hotline téléphonique non surtaxée et apparemment aimable.

MissNumérique. Aussi vaste que les précédents mais légèrement plus cher, dans l'ensemble, à articles identiques. Facilités de paiement. Même qualités de clarté et de rapidité. Catalogue extrêmemenMissNum_riquet fourni en boîtiers, objectifs, accessoires divers. Le plus complet, à mon avis, sur les posemètres et les trépieds. Particularité plaisante : les notices sont bien développées, avec photos des produits en bon format. Les myopes sont servis. Comptes Tweeter et Facebook.

Apolobamba. Bon rapport qualité-prix. Expédition soignée et relativement rapide. Une simple Apolobambavisite permet de se faire une idée du catalogue, car il est moins abondant que ceux des fournisseurs précédents. Mais il est clairement présenté, bien doté en accessoires, et il compte des particularités dans plusieurs domaines, et même quelques exclusivités.

MX2. Sympathique, parce qu'animé par de vrais amateurs, qui entretiennent même un blog (pas très actif, à vrai dire). Spécialiste du consommable. Les amateurs d'argentique y trouveront à peu près tout ce dont ils ont besoin, en films et matériels de développement et de tirage, au meilleur prix. Rapidité et soin. L'ergonomie du site n'est pas des mieux pensées, mais c'est un détail.


Occasion et antiquité

800x533_boutiqueAntique Cameras a l'avantage, pour les Parisiens, de présenter une boutique très avenante, en plein VIIIème arrondissement, à deux pas de l'Elysée, tandis que French Camera ne propose ses produits qu'en ligne. Bien que les deux aient bonne réputation, il est toujours préférable, en matière d'occasion, de tenir en mains le matériel (parfois très coûteux, lorsqu'il s'agit de Leica, Rolleiflex ou Hasselblad) qu'on envisage d'acheter. Et aussi de pouvoir questionner le vendeur sur les pièces qui vieillissent mal, comme l'obturateur, les joints, les engrenages, au sujet desquelles les notices sont souvent trop discrètes. Mais existe-t-il encore un marché suffisant de l'argentique pour faire prospérer ces entreprises, compte tenu des prix pratiqués, notamment dans la gamme moyenne ? Sans doute, et je le leur souhaite. Mais je m'interroge, au vu de certains articles, proposés pendant des mois, qui ne trouvent pas preneur, mais dont le prix ne baisse pas d'un euro.

Comptons également Photo Suffren qui présente, en ligne et dans son magasin parisien (45, avenue de Suffren, VIIème), un rayon d'occasion intéressant.

Spécialistes des piles, batteries et chargeurs

100 000 volts. Sans doute le meilleur dans son genre. Catalogue important. Prix très intéressants. Rubrique de commentaires de clients.

Focusonsurvival. Le site est installé à Las Vegas et on y accède par eBay. Palmarès de satisfaction impressionnant, bonne réactivité, et surtout catalogue infini des produits les plus improbables. Par exemple, des batteries Weincell de 1,35 volt pour appareils photo anciens, tension qu'on croyait disparue à la fin des batteries au mercure. On peut difficilement trouver moins cher. Les tarifs d'expédition sont dérisoires et une semaine suffit entre commande et réception à Paris. Paiement Paypal.

AboutBatteries. Catalogue à peu près exhaustif pour les grandes marques. Prix un peu plus élevés que les précédents mais bien étudiés, compte tenu de la qualité des produits. Recherche facile. Blog utile. Sérieux éprouvé.

Nature

camlenscover_2Jama. Spécialiste des accessoires de prise de vue et prise de son dans la nature. Catalogue très fourni pour le camouflage, l'affût, les vêtements de pluie, la librairie, les "pièges photo", les télécommandes, pieds, supports, équipements de macro, jumelles, outillages, etc. Installé à Millau, dans l'Aveyron. Débit à la commande, mais paiement sécurisé et expédition rapide.

Généralistes et bricoles

Amazon. Prix souvent compétitifs, catalogue très étendu et varié. Sans doute les cartes mémoire les moins chères du marché. Une grosse partie de la vente est sous-traitée, mais la maison assure une surveillance qui paraît efficace, et elle prend ses responsabilités en cas de problème (quelques avis contraires, cependaamazonnt). Préférer quand même les accessoires et matériels pas trop sophistiqués, car j'ignore jusqu'où va la sûreté de l'après-vente. Noter que le retour éventuel d'un produit est à la charge d'Amazon, grâce à une étiquette de poste téléchargeable et imprimable après réclamation sur le site. C'est appréciable ! Lorsqu'Amazon est le fournisseur réel, que l'acheteur est en France métropolitaine, et pour peu qu'on y mette le prix, la livraison est supersonique (option Premium intéressante pour les gros consommateurs). On peut souvent annuler ou modifier une commande en ligne pendant plusieurs heures, jusqu'à ce qu'elle soit finalisée par le vendeur, mais on ne le sait qu'une fois que c'est validé.

Pro Photoshop. Revendeur allemand hautement recommandable pour les pare-soleil, bagues, bouchons d'objectif, protections d'écran, diffuseurs de flash, housses de cuir pour divers appareils, etc. Les prix sont serrés, la livraison est très rapide et le taux de satisfaction excellent. Le sympathique animateur, avec qui j'ai eu un échange de mails, joint même une paire de caramels ou de chocolats à ses envois ! Le lien principal donne sur eBay, mais l'imposant catalogue est également présent sur Amazon, ce qui est une garantie supplémentaire. Paiement Paypal.

DartyDarty. Sur le site Internet, on trouve beaucoup de choses. Les articles peuvent être retirés en magasin immédiatement s'ils sont disponibles. Les prix sont plus que convenables et le SAV, sur lequel la maison a établi sa réputation, demeure l'un des meilleurs.

eBaseShop (Worldwise Trading). Adresse accessible par eBay et basée à Hong Kong. Le seul danger est de se laisser aller à commander une foule de petites choses (entre 3 et 17 €), dont bon nombre sans frais d'expédition : bagues de liaison ou d'inversion, bouchons d'objectif, télécommandes filaires, pare-soleil, diffuseurs et autres bounces pour toutes marques. Une dizaine de jours de trajet depuis la Chine. Paiement Paypal.

La Fnac. La Fnac quand même... En cherchant bien, on trouve encore quelques perles. Certains articles ne sFnacont proposés que sur Internet, avec des remises pour les adhérents qui peuvent les placer au niveau de la concurrence. Facilités de paiement. Comparer avant de se décider. Livraison rapide si le produit est en stock. Information assez précise et détaillée. Et puis, la dernière valeur ajoutée de la Fnac tient à ses tests de laboratoire, qui ne valent quand même pas ceux de DxO, et qui sont de moins en moins joints aux notices, malheureusement.

Muller Photo Service. Une vedette toulonnaise dont la renommée a dépassé depuis longtemps les limites du Var... Marcel Muller, le mirobolant animateur, a défrayé la chronique, courant juillet 2011, en annonçant qu'il fermait boutique et liquidait son stock, Canon et Nikon refusant de le servir désormais. En cause : des prix exagérément bas, qui défrisaient la concurrence. Mais la maison Muller n'a pas disparu. Elle a, au contraire, repris force et vigueur. Les prix sont plus sages, mais la rapidité et le sérieux de l'expédition semblent intacts. Affaires toujours intéressantes avec des objectifs dépareillés d'un pack. A suivre...


Les "baies"

eBay. A tout seigneur, tout honneur... et toute méfiance. La majorité des vendeurs sont honnêtes, surtout les professionnels qui vendent des produits neufs et ont intérêt à conserver une clientèle. Trois de mes bonnes adresses sont puisées là. On ne peut nier toutefois que des aigrefins, recéleurs et hackers attendent le pigeon. Le vendeur indélicat est sermonné et on ebay_0finit même par l'exclure. Il ne lui reste qu'à revenir sous une autre identité. Si on vous propose un arrangement direct, en contournant la procédure, fuyez. Attention à une particularité redoutable : l'acheteur est considéré comme engagé dès le premier clic, alors que partout ailleurs, la transaction n'est validée qu'au vu de la facture finale. Personnellement, je me contente d'achats modestes, chez des vendeurs à la notation abondante, ancienne et verte à plus de 97 %, avec paiement Paypal, et en évitant les ventes aux enchères. La seule fois que j'ai eu l'imprudence de dépasser 200 €, chez un vendeur d'occasion stéphanois fort aimable, dont le score était en acier inoxydable, je n'ai jamais vu la couleur du produit ni récupéré mon argent, malgré une plainte au pénal.

PriceMinister. C'est la même chose, sauf que c'est exactement le contraire : l'acheteur paie d'abord, mais le vendeur n'est crédité que lorsque l'autre se déclare satisfait de ce qu'il reçoit (ou un peu plus tard, en l'absence de réaction). Les quelques plaintes relevées sur le Net émanent d'ailleurs de PriceMinistervendeurs... La société qui gère le site en assure la moralité avec, semble-t-il, une certaine efficacité. Moyennant quoi, on trouve des produits d'occasion rares, à un prix et d'une qualité souvent honnêtes. Comme sur eBay, le risque est proportionnel au prix : à chacun de savoir mesurer sont goût de l'aventure !

 

Quelques précautions (auxquelles on ne pense pas forcément)

 
> Se renseigner le mieux possible... au préalable ! Comparer. Interroger les forums, Colere_233x188consulter la rubrique de commentaires quand il y en a une, bien qu'elle soit toujours "modérée". Il est étonnant de constater que la plupart des acheteurs furieux ne visitent les forums que pour vérifier qu'ils ont eu tort d'acheter où ils l'ont fait ! Consulter le site LeGuide, qui collecte les avis de clients. Voir aussi les commentaires déposés sur Kelkoo. Considérer tout de même que les mécontents s'expriment plus volontiers que les satisfaits, et souvent avec excès. Puis essayer de rester fidèle à quelques bonnes adresses.

 > Ne choisir que les produits garantis en stock, même sur les sites de confiance, à moins de EnStockn'être vraiment pas pressé. Et encore, mieux vaut que le délai de livraison pour les produits disponibles soit précisé. Les mentions "en réapprovisionnement" ou "livraison sous deux à trois semaines" signalent une rupture de stock qui peut durer plusieurs mois. Nombre de plaintes portent sur ce problème.

 > S'assurer de l'exactitude de la commande avant validation, plutôt deux fois qu'une. Certaines références sont trompeuses. Certains produits sont mal détaillés. Un accessoire peut être incompatible avec tel ou tel matériel, et ce n'est pas toujours évident (prudence avec les multiplicateurs de focale, y compris de la même marque que l'objectif). Ne jamais parier sur une compatibilité. Attention aux allers et retours sur le site, qui doublent la commande dans un panier. L'euphorie de l'achat aidant, on peut ne pas s'en apercevoir à temps. Quelques euros d'Colisassurance ou autre service superflu sont parfois ajoutés d'office, à charge pour l'acheteur de les décocher.

 > Rédiger son adresse avec force détails. De plus en plus d'envois sont effectués par Chronopost, voire messagerie. Le livreur qui ne trouve pas l'immeuble ou l'étage repart, le colis va séjourner dans un entrepôt ou, pire, retourne à l'expéditeur. Penser à préciser le digicode, et même un numéro de téléphone. En cas de changement d'adresse, veiller à faire la modification dans le compte d'un site habituel. Et lorsqu'on est souvent absent de chez soi, la boutique-relais est une bonne solution.

 > Se fixer une politique de prudence à l'égard des "baies" (voir plus haut).

 



L'e-commerce galope toujours (Fevad)


        AFP -  10/05/2012 | 13:54 (Le Figaro.fr) - Les ventes en ligne en France ont poursuivi leur forte croissance au premier trimestre, avec un chiffre d'affaires en hausse de 24%, à 11 milliards d'euros, malgré une dégradation de la consommation des ménages, selon le bilan trimestriel de la fédération du secteur. "Onze milliards en un trimestre, c'est autant que sur l'ensemble de l'année 2006", a souligné devant la presse Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).
     La croissance du e-commerce poursuit ainsi sur sa lancée de 2011, tirée par la mode/habillement et l'e-tourisme, et la prévision de 20% de progression en 2012 "reste valable", a dit M. Lolivier, avec une perspective de 45,2 milliards d'euros en 2012 (et 72 milliards en 2015). Les Français sont toujours plus nombreux à acheter sur Internet. L'Institut Médiamétrie a recensé 11% de cyber-acheteurs en plus ce trimestre, soit "trois millions de personnes, ce qui est considérable", a souligné Bertrand Krug, de Médiamétrie. La France compte désormais 31 millions de cyber-acheteurs, avec un renforcement net de la proportion de plus de 65 ans. Et le nombre des transactions a fortement augmenté (+30 %, à cinq transactions et 443 euros en moyenne par acheteur et par trimestre), tout comme la fréquence d'achat. "On est très rassurés: il n'y a pas d'essoufflement du tout, alors que l'environnement est pourtant très dégradé. L'e-commerce traverse plutôt bien ces temps difficiles", a déclaré à M. Lolivier.


Bouton_retour_accueil_blog_CREME
Bouton_remonter_page_CREME