Mauvaise surprise : le flash intégré d'un Canon EOS ne se déploie plus... Il doit le faire automatiquement, lorsque la lumière est faible, dans les modes "tout auto", portrait, portrait de nuit et vue rapprochée. Il doit se déployer également, dans les autres modes, lorsqu'on presse sur le bouton prévu à cet effet. Mais voilà qu'il reste inerte dans tous les cas. Si on se rend sur le menu pour tenter un paramétrage, on apprend que la manœuvre est impossible, un flash externe étant installé sur l'appareil. Or il n'y en a aucun. Quel est ce mystère angoissant ?

L'un des grands du SAV, contacté par mail, estime que l'appareil doit lui revenir, surtout s'il est sous garantie. L'avis, en l'absence d'examen, est justifié. Un passage en atelier peut être nécessaire, et on verra plus loin pourquoi. Mais, qu'on se rassure : dans la plupart des cas, il s'agit d'un problème bénin qui peut se résoudre avec un petit tournevis, sans laisser la moindre de ces traces dangereuses pour la garantie.

Le porte-accessoire de l'EOS présente, d'un côté et de l'autre, deux lamelles flexibles qui servent à la fixation de la semelle du flash externe avant son blocage. Sous la lamelle tribord (à droite en regardant vers l'avant), un picot-poussoir affleure. Lorsqu'un flash externe est engagé, ce picot s'enfonce et indique à l'appareil qu'il faut neutraliser le flash intégré. Mais il arrive (assez souvent, semble-t-il) que cete pièce minuscule se grippe ou que la lamelle ne remonte plus suffisamment. Tout se passe alors comme si un flash externe était toujours en place.

SNC00082

La suite coule de source. Il convient de redresser délicatement vers le haut la lamelle fautive, à l'aide d'une petite lame glissée dessous... en évitant de forcer pour ne pas la casser. Le poussoir devrait retrouver son espace naturel.

Si le remède est insuffisant, c'est que le picot est grippé. On peut essayer de le faire remonter à l'aide d'une aiguille, mais il y a un risque de rayure qui n'échappera pas à l'œil exercé d'un technicien et peut faire perdre le bénéfice de la garantie (de plus, la même cause reproduira le même effet un peu plus tard). La griffe est également démontable sans trop de difficulté, mais je ne le recommanderai pas non plus : c'est un travail délicat. Dans ce cas extrême, mieux vaut s'en remettre au SAV. L'intervention n'est pas ruineuse, et elle est gratuite si l'appareil est sous garantie.

Bouton_retour_accueil_blogBouton_remonter_page